Aller à la citation

Cesena

Les lieux et les oeuvres

 

Chef-lieu avec Forlì de la nouvelle Province, Cesena a une histoire très  ancienne. Avant la colonisation romaine il était probablement un centre ombrien  . Fondée sur la colline Garampo (où trône aujourd'hui la majestueuse forteresse  des Malatesta), la ville se développa d'abord vers les rives du Savio. Quand les  Romains prirent la vallée du Savio, ils occupèrent probablement l'ancien si¬te  habité : à cet endroit, le trace de la via Emilia décrit une large courbe. Des  hypothèses ont été émises sur l'histoire antique de Cesena, mais il y a peu de  certitudes parce que la ville fut littéralement réduite en un amas de décombres  par les troupes des mercenaires à la solde du Pape Grégoire XI (en 1377).

 

Le  nouveau Pape Urbain VI accorda la ville détruite a Galeotto Malatesta qui  participa activement a sa reconstruction. Sous la seigneurie des Malatesta la  ville traversa une période tranquille jusqu'à ce qu'entra en scène Malatesta  Novello (nous sommes alors déjà au XVe siècle) : non pas les campagnes  guerrières (qui se conclurent souvent par des échecs), mais les belles oeuvres  pacifiques dédiées à la ville, comme le « joyau » qu'est la sublime  bibliothèque, sont autant de témoignages et de dons laissés par ce « condottiere  humaniste».

 

Après un bref intermède sous les Borgia, Cesena revint sous la domination  pontificale dont les vicissitudes furent liées au sort de la ville jusqu'à  l'aube de l'époque moderne Cesena est appelée aussi « la ville des trois papes »  parce qu'elle donna deux de ses fils à la papauté et en adopta un troisième : il  s'agit de Gianangelo Braschi, Pie VI (1717-1799) ; Barnaba Chiaramonti, Pie VII  (1742-1823) et Francesco Saverio Castiglioni, Pie Vili (1761-1830) qui fut  l'évêque de Cesena avant de devenir pape. Les conditions défavorables de la  ville sous la do¬mination pontificale n'éteignirent pas complètement l'intérêt  pour les lettres et les arts, si vif à l'époque de Malatesta Novello, à tel  point qu'à Cesena s'ouvrit une université (supprimée ensuite au XIXe siècle).

 

Le  poids de la domination pontificale créa involontairement un terrain fertile pour  les luttes du Risorgimento et pour la passion de l'affrontement politique. De  nos jours, Cesena est une ville où diligence et hospitalité sont des maîtres  mots, bien connue pour son dynamisme. « Capitale » de produits agricoles sains  et de leur exportation, la ville peut se vanter d'avoir un esprit d'entreprise  répandu qui lui a également permis d'exceller sur le pian du sport (le football,  le trot) ainsi que sur le pian culturel (peinture, art et théâtre,  université).

 

Biblioteca Malatestiana

 

La visite de la Biblioteca Malatestiana, l'une des plus belles et mieux  conservées d'Europe parmi les bibliothèques humanistes-conventuelles, est une  visite vraiment fascinante. C'est « la joie et le trésor de cette ville » voulue  par Malatesta Novello et édifiée sur l'emplacement d'une vieille « fabrique » du  couvent des Frères Franciscains par l'architecte Matteo Nuti da Fano. Inaugurée  en 1452 elle se présente a nos yeux telle qu'elle était en ce temps là :  conception et fonctionnalité s'harmonisent bien dans cette grande salle a trois  nefs, dont une nef centrale avec des fenêtres de type vénitien savamment placées  pour illuminer les bancs de lecture.

 

58 « plutei » pour la consultation et un  patrimoine d'une valeur inestimable constitué de 340 manuscrits, parfois  enluminés, encore fixés aux tables par les chaînes d'époque (les voleurs de  livres étaient excommuniés) : voilà quelques-unes des informations que les  guides fourniront aux visiteurs fascinés. Faceà la Salle Nuti, on trouve la  Bibliothèque Piana, c'est à dire la riche bibliothèque privée du pape originaire  de Cesena Pie VII. Dans l'enceinte de la bibliothèque (outre la section  moderne), se trouvent également le Musée Lapidaire et un intéressant Musée des  Antiquités. Le blason qui nous accompagne au cours de notre visite est  l'Eléphant des Malatesta avec la phrase :Elephans indus culices non timet.

 

La lavande de St Jean

 

Dans le riche carnet de  spectacles, foires et rendez-vous que nous offre Cesena tout au long de l'année,  l'ancienne « Foire de St Jean » mérite une mention particulière. Cette fête du  saint pa¬tron de la ville se tient le 24 juin et, conformément à la tradition,  transforme le centre en une kermesse pittoresque. La lavande vendue sous forme  de bouquets odorants, les petits sifflets en sucre rouge pour les petits et les  premières tresses d'aiI font la particularité de cette fête belle et respectée  dont les racines sont populaires anciennes, quand on croyait que la rosée de  l'aube du jour de St Jean avait des vertus bénéfiques

 

Retour aux articles

À partir de:

49.00
Demande d'information
  1. Michel et Pina
    01-08-2017 .
      Un accueil exceptionnel à tout moment de la journée.Une propreté exemplaire, avec une attention particulière en matière d'écologie.La qualité culinaire à la perfection, notamment en privilégiant les produits locaux et de saison.La mise en valeur des spécialités de l'Emilie Romagne (piadina, passatelli,...)Une animation en permanen ...
  2. vacances20171
    01-08-2017 .
      Séjour de 2 semaines en famille, nous avons été très bien accueilli par l'ensemble du personnel. Les chambres sont agréables et entretenues avec soin. Le restaurant propose une carte riche et variée, avec des pâtes faites "maison" notamment. Proche de la mer, cet hôtel est toutefois calme et proche des commerces et du petit march&e ...
  3. Taniela81
    01-08-2017 .
      Nous avons passé une semaine de vacances formidables!!!Nous avons séjourné dans une chambre de la dépendance San Giacomo qui se situe juste en face de l'hôtel Michelangelo. La dépendance est très agréable et peut-être un peu plus au calme. Notre chambre était très confortable et propre avec la climatisation qui ...
  4. julia r
    01-08-2015 .
      Hôtel très agréable , accueil soigné et chaleureux.Les infrastructures sont bien étudiées et l'hôtel se situe à quelques pas de la mer.La piscine, bien que petite est parfaite pour les enfants et pour se raffraichir.La cuisine romagnole est irréprochable  
  5. natansan57
    01-08-2015 .
      Nous avons passés une excellente semaine tout le service de l'hôtel est impeccable emplacement de l'hôtel super les repas ont été très bon avec de nombreux choix chaque jour poisson viande service compris .Le soir en terrasse bonne petite ambiance avec musique et animation mais aussi pour prendre un expresso et un amaro del capo super séjour adresse à ret ...